Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes !

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
"Blue Jasmine" un Woody Allen au sommet de son art !

Cate Blanchett est éblouissante dans le rôle de Jasmine, femme déclassée qui quitte New York et vient s'installer dans le petit appartement de sa sœur Ginger (excellente Sally Hawkins) à San Francisco

Ces deux sœurs, dont on apprendra à la mi-temps du film qu'elles sont toutes les deux adoptées, vivent dans deux mondes parallèles qui n'auraient jamais du se rejoindre !

Jasmine vivait la grand vie à New York auprès de son richissime mari Hal (Alec Baldwin) avant d'être entraînée dans sa ruine...

Ginger tire le diable par la queue : elle est caissière dans un super marché, élève comme elle le peut les deux fils qu'elle a eu avec son ex et tente de se rebâtir dans une nouvelle histoire d'amour...

La caméra filme Jasmine qui arrive seule à San Francisco, gavée d'anxiolytiques et criblée de dettes avec des bagages Vuitton et une veste Chanel qui lui permettent de tenir debout ! Les premières scènes campent formidablement son désarroi quand elle débarque dans ce quartier populaire avec ses réflexes de grande bourgeoise !

Mais on comprend vite que Jasmine ne va pas bien : elle parle toute seule et à n'importe qui ; elle a souvent les larmes aux jeux et a tout le temps envie d'une vodka-Martini, à laquelle elle se raccroche quand elle ne peut plus respirer !

Au fil des scènes entre les deux soeurs et de nombreux flash backs bien amenés, on apprend à mieux connaître cette Jasmine qui a le "blue" mais sans jamais la cerner totalement ! Car Jasmine échappe à toute classification et c'est cela qui rend son personnage de femme magnifique !

Ginger est également fascinante : elle n'est pas jalouse de sa sœur, quoique, elle ne lui en veut pas quand l'ex mari de Jasmine leur a fait perdre le gain inouï au loto qu'ils avaient eu le tort de lui confier, quoique !

Les personnages secondaires sont également très justes et le film nous fait vivre au présent la vie aux Etats-Unis comme si nous faisions partie du scénario !

Car la force de ce film tient dans la légère caricature des névroses bien partagées aujourd'hui - qui nous permet de rester spectateur tout en étant complètement concerné !

Jasmine qui finit par se reprendre petit à petit se fait finalement piéger par la tendance actuelle à se "survendre" et à affirmer un lieu commun dans l'air du temps "on a bien le droit de se réinventer" !

La fin du film redistribue les cartes entre les deux sœurs de façon très subtile !

Un film à voir absolument !

Commenter cet article

adeline 07/10/2013 11:28

Je suis d'accord