Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes !

Publié le par Hélène
Publié dans : #théâtre
"Contractions" au théâtre des Abbesses

La pièce du jeune anglais Mike Bartlett ne se joue malheureusement plus mais il faut que je vous en parle car ce fut un grand moment de théâtre et l'auteur mérite d'être suivi !

A 33 ans, il a écrit une douzaine de pièces pour la scène mais également pour la radio : "Love contractions" a été adapté pour le Royal Court en 2008...

Le décor sobre nous propulse immédiatement dans l'entreprise avec ses codes : immense table de réunion, fontaine à eau, plante verte !

Deux personnages, deux femmes vont s'affronter au fil de leurs rencontres et mettre en lumière les techniques qui font de l'être humain un esclave à la merci de son employeur !

La jeune directrice des ventes à l'avenir professionnel prometteur est convoquée par la directrice qui l'accueille aimablement et s'enquerre de ses relations avec ses collègues...

Elle lui rappelle que toutes les relations sentimentales et a fortiori sexuelles sont interdites dans l'Entreprise et que d'ailleurs cela figure dans son contrat...

La jeune femme, bien dans sa peau, qui poste les films de ses soirées sur facebook, s'étonne : elle ne connait rien de semblable !

Pourtant elle va être trahie par un de ses collègues qui dit avoir subi une forme d'harcèlement sexuel de sa part...

De convocation en convocation, la directrice n'aura de cesse que de détruire cette jeune femme tout en gardant ses précieuses compétences : en lui demandant de renoncer à son amour, puis à son enfant... la poussant au suicide, à la folie... jusqu'à la rédemption glaçante de la fin de l'histoire...

La pièce fait froid dans le dos tant les mécanismes de l'oppression qui se mettent en place désarment la jeune femme, qui se retrouve dans un corner sans autre issue que la soumission !

Les deux actrices (Marie Denamaud et Elina Löwensohn) jouent superbement bien, la mise en scène de Mélanie Leray est réellement inventive et le texte traduit de l'anglais garde tout son impact !

Une réussite par rapport à la pièce "En réunion" dont je vous parlais précédemment !

Un auteur à aller écouter à Londres ?

Commenter cet article