Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes !

Publié le par Hélène
Publié dans : #expos
"Marie Laurencin" : une expo à aller voir au Musée Marmottan avant le 30 juin

La place des artistes peintres femmes est encore aujourd'hui marginale... Seule Berthe Morisot a bénéficié il y a deux ans d'une exposition à Marmottan .. et on attend toujours une exposition sur Suzanne Valadon...

Aujourd'hui le musée a réuni 90 œuvres de Marie Laurencin à découvrir car la plupart viennent de Tokyo... ou à redécouvrir !

Rien ne prédestinait cette enfant naturelle née à Paris en 1883 à devenir une figure des Années Folles...

Encouragée par Braque dont elle fait la connaissance à l'académie Humbert, elle expose pour la première fois en 1907 au salon des indépendants...

C'est cette même année que Picasso l'amène au Bateau Lavoir et lui présente Apollinaire, avec lequel elle vivra une histoire d'amour passionnée jusqu'en 1913

Durant sa première période, elle hésite entre cubisme et fauvisme et multiplie portraits et autoportraits...

Sa deuxième période est celle de l'exil car ayant épousé un baron allemand en 1914, elle doit très vite se réfugier en Espagne où elle réalise ses premiers tableaux à sa manière si personnelle : femmes lianes au visage blanc et yeux de chatte très noirs, touche de rose sur la bouche reprise dans les drapés des thèmes raffinés qu'elle adopte... femmes à leur toilette, femmes au balcon, portraits de femme avec chien...

Les couleurs pastel sont poudrées de gris, de rose, de bleu et de jaune, la facture délicate presque maniérée évoque la Renaissance... Adeline et moi aurions bien pris quelques toiles ou aquarelles pour décorer les murs d'une salle de bain / boudoir à réinventer...

Revenue à Paris en 1919, elle fréquente des salons très en vue comme celui de Misia Sert ainsi que des cercles lesbiens... et fait la connaissance de Gertrude Stein sa première commanditaire et de la princesse de Polignac...

Elle connut de nombreuses amitiés amoureuses avec des femmes dont la plus longue avec Nicole Groult, sœur du couturier Paul Poiret et mère de la romancière Flora...

Issue d'un milieu très simple, Marie se tient à l'écart des mondanités et préfère aux ego des artistes peintres la compagnie des écrivains et des livres... Beaucoup de poètes et d'écrivains ont d'ailleurs écrit sur elle : André Breton, Philippe Soupault, Paul Morand, Jean Cocteau, Marcel Jouhandeau, Somerset Maugham, Jean Paulhan...

Témoin de son époque, Marie Laurencin a su traduire à sa façon bien particulière et très féminine l'art de vivre de son époque !

Commenter cet article

adeline 26/05/2013 20:00

j'y étais..... je confirme