Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes !

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
"La Vénus à la fourrure" : une déclaration d'amour

Roman Polanski aime les femmes... et plus particulièrement la sienne Emmanuelle Seigner !

Somptueuse mise en lumière pour ce huis clos théâtral qui oppose Thomas, un metteur en scène fat et misogyne (troublant Mathieu Amalric) à Vanda, une créature surgie du brouillard parisien !!!

Thomas est furieux, il a auditionné toute la journée des actrices pour l'interprétation du roman de Sacher Masoch qu'il vient d'adapter pour le théâtre... Elles sont toutes plus nulles les unes que les autres et Thomas s'apprête à rentrer chez lui pour manger des sushis avec sa compagne quand la porte du théâtre s'ouvre...

Sa première réaction est de repousser la retardataire qui s'impose... fardée jusqu'à la vulgarité, munie d'un grand sac à la Mary Poppins... dont elle extrait une robe d'époque qu'elle enfile sur des sous-vêtements de cuir noir... et peu après une superbe veste d'intérieur matelassée bleue à laquelle il ne peut résister !

La répétition va démarrer sans même que Thomas ne s'en rende compte et Vanda se transforme sous ses yeux et pour notre plus grand plaisir en prenant la direction de la mise en scène : la créature vulgaire se métamorphose en héroïne lettrée, en femme mystérieuse et racée, en créature machiavélique à la séduction de laquelle il va succomber !!!

Thomas se dépouille de sa supériorité intellectuelle et masculine pour devenir l'esclave consentant de cette femme aux multiples visages qui sait tout de lui... et Mathieu Amalric devient le double troublant de Roman Polanski dans cette mise en abîme délicieusement cérébrale et érotique !

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog