Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes !

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
"Le démantèlement" : le sacrifice d'un père Goriot dans la belle province

Sébastien Pilote filme ici les petits paysans québécois rattrapés par la crise économique...

La caméra s'attarde sur les paysages et sur les visages, les prairies vallonnées où paissent les moutons et le bleu des yeux fatigués par le labeur sans fin...

Gaby (formidable Gabriel Arcand) s'occupe seul de la bergerie dont il a hérité...

Tour à tour ses frères ont quitté la ferme puis sa femme est partie vivre à la ville voisine et enfin ses filles ont quitté la région pour s'installer à six heures de route à Montréal !

Son chien sur les talons, les journées du sexagénaire sont cadencées par l'alimentation du troupeau, les menus travaux pour consolider les enclos et les courses au village...

Malgré les belles images, le film est tout sauf bucolique car le vrai sujet est celui d'un homme qui a longtemps cru que ce qui était le plus important pour lui, c'était la ferme... mais la ferme lui a tout pris...

Et quand sa fille aînée Marie (Lucie Laurier) vient lui annoncer son divorce et ses soucis financiers, il tergiverse un peu mais se résout rapidement à vendre la terre, la ferme, le troupeau et la maison de ses ancêtres - renonçant ainsi à une fin de vie digne mais permettant à sa fille d'élever dignement ses propres enfants...

Le film nous réserve quelques très jolies scènes comme celle entre Gaby et sa fille cadette Frédérique (ravissante Sophie Desmarais) qui s'est lancée dans une carrière théâtrale ; elle ne vient jamais le voir mais quand elle apprend par l'ami et comptable de son père Louis (Gilles Renaud) que son père a décidé de vendre, elle quitte tout pour être à ses côtés en ces moments qui signent la fin d'une époque...

Nostalgie, nostalgie ! mais aussi dévouement des nouveaux pères fragilisés par l'amour qu'ils portent à leurs filles! mais aussi solitude de ces derniers garants d'un certain équilibre écologique...

Un joli film, à la fois classique et moderne chez nos cousins de l'autre côté de l'Atlantique !

Commenter cet article