Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
J'ose dire que je n'ai pas aimé "Black coal" !

Télérama et France Inter ne tarissent pas d'éloge sur le film de Diao Yinan qui a remporté l'ours d'or à Berlin !

Tout semble pourtant réuni pour faire un bon film...

Les codes du polar américain transposés dans une Chine en pleine mutation, un flic bourru qui a un problème avec l'alcool, une jeune veuve belle et mystérieuse, un étrange et gracieux patineur dont les accès de violence laissent sans voix le spectateur européen....

Nous sommes en 1999 dans une petite ville de la Mandchourie, dans des paysages urbains désespérants floutés par la neige et la pollution...

Des ouvriers découvrent dans des wagons à charbon, des morceaux de corps humains disséminés dans toute la région....

Le flic Zhang interprété par Fan Liao mène l'enquête et la foire en beauté, se faisant trouer la peau dans une scène de bavure assez peu probable...

Il noie sa dépression dans l'alcool et survit de petits boulots...

Cinq ans après les faits, les meurtres recommencent et l'ex flic s'attache aux pas de Wu Zhizen interprétée par Lun-mei Gwei, épouse éplorée du premier mort !

Le film est long (1h46), poisseux, confus (difficile de ne pas mélanger les personnages masculins qui se ressemblent tous dans leurs doudounes)...

L'intrigue est hachée, décousue, sinueuse, répétitive...

Quant à la fin que je ne vous raconterai pas, elle s'étire gratuitement sur un spectacle incongru, tiré par les cheveux...

Comme disait le réalisateur qui était interviewé, les spectateurs qui n'aiment pas mon film sont ceux qui n'ont pas compris ce que j'ai voulu y mettre : j'en fais partie !

Commenter cet article
A
J'étais prête à y aller alors que ce n'est pas le genre de films que je préfère.
Et bien merci Hélène, je n'irai pas
Répondre