Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes !

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
Je suis tombée sous le charme de "La famille Bélier"

J'avoue avoir été voir le film avec un peu d'appréhension ?! Je craignais un exercice bien pensant et tire larmes sur le handicap ? Et bien pas du tout !

Le film de Eric Lartigau nous emmène dans la France profonde où les agriculteurs élèvent des vaches, font des fromages... Mais participent aussi à la vie politique de leur commune (belle satyre des élus locaux clientélistes) !

Le scénario habile nous fait vivre le questionnement très actuel de Paula 16 ans, incarnée par Louane Emera, débutante talentueuse : comment couper le cordon avec sa famille aimante pour devenir adulte ?

Paula est la seule entendante dans une famille de sourds muets...

Non seulement elle poursuit ses études dans un lycée où elle se rend à bicyclette puis en car, mais elle assume également sa part de responsabilités dans la ferme...

Et accompagne ses parents au marché où elle dialogue avec les clients et joue l'interprète dans toutes leurs démarches administratives y compris dans leurs rdv médecins (scène drôle mais un peu limite où l'adolescente se trouve bien malgré elle confrontée aux problèmes intimes de ses parents Karin Viard et Francois Damiens)

Paula, comme toutes les adolescentes de son âge, passe beaucoup de temps avec sa meilleure amie et tombe amoureuse du petit nouveau de la classe !

Inscrite un peu par hasard à la chorale du lycée, Paula est vite repérée par Monsieur Thomasson, un professeur exigeant (excellent Eric Elmossino) qui décide le lui faire passer le concours de la maîtrise de Radio France...

Si Paula réussit ce concours, elle devra vivre à Paris et donc abandonner ses parents !

Elle hésite donc, doute, ne veut pas faire de peine à sa mère, renonce puis grâce à son père (moment de grâce entre le père et la fille), accepte son destin !

Le film se termine à Paris, dans la maison de la radio où Paula réinvente le code du concours pour ses parents : un joli conte de Noël transgénérationnel imprégné des mélodies de Michel Sardou avec, et c'est dommage quelques fautes de goût qui auraient pu être évitées d'autant qu'elles n'apportent rien au film !

Commenter cet article

a 31/12/2014 10:44

Je suis contente de te lire car effectivement en écoutant les critiques du Masque et La Plume et celle de On aura tout vu, j'avais rayé ce film de ma liste. Donc j'irai d'autant qu'on le joue à Neuilly !