Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes !

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
"Au-delà des montagnes" : une fresque magnifiée par une héroïne solaire

Jia Zhang-Ke revient après "A touch of sin" pour nous raconter l'histoire de son pays entre 1999 et un futur possible 2025 !

Le film démarre sur l'ouverture de la Chine post-maoïste à la liberté occidentale...

A Fenyang, ville natale du réalisateur, les jeunes dansent sur un air pop endiablé... les visages sont souriants... l'avenir leur appartient...

Le scénario s'enrhume quand Tao, l'héroïne à la jolie frimousse, incarnée par la délicieuse Zhao Tao, doit choisir entre ses deux amis d'enfance et prétendants...

L'un Liangzi (excellent Liang Jing-Dong) est un mineur humble comme elle en a toujours connu, l'autre Zhang Jinsheng (tout aussi excellent Zhang Yi) est un affairiste frimeur en pleine ascension capitaliste... Propriétaire d'une station service et d'une voiture, il va bientôt racheter la mine dans laquelle travaille Liangzi qu'il écarte sans états d'âme...

Quand Tao épouse Zhang, elle scelle son destin et celui de son fils prénommé Dollar !

Tao s'enrichit à l'image de son pays, mais Tao est déboussolée par les ravages sociétaux et environnementaux que connaît la Chine...

Le film nous entraîne en Mongolie extérieure où Liangzi s'est exilé pour trouver un emploi de mineur, opprimé par le système qui le broie et jusqu'en Australie où Zhang s'expatrie avec son fils pour trouver un paradis fiscal...

On ressort des deux heures de projection enthousiasmés par le talent de Jia Zhang-Ke mais désolés par le spectacle qu'offre ce grand pays de traditions dévasté par la sauvagerie de l'argent-roi !

Commenter cet article

Françoise 04/02/2016 21:04

je recommande ce film : j'ai trouvé très touchant les portraits et tranches de vie des différents personnages déracinés que le cinéaste met en scène avec subtilité avec en toile de fond l' impact social sur un quart de siècle des mutations économiques profondes de ce pays.

Adeline 25/01/2016 14:42

J'avais envisagé de voir ce film, et je l'avais finalement retiré de ma short list. Ce chacune de vous en dit ne me donne guère envie de changer d'avis.

mariana 14/01/2016 06:37

Entre longueurs et quelques ellipses (certes accentuées par le décalage horaire !!) je suis plus partagée qu'enthousiasmée....

Clotilde 10/01/2016 15:31

Pour une fois, j'ai également vu le film !
je l'ai trouvé très très beau, avec beaucoup de finesse dans le jeu de chacun, dans les plans etc...
attention, ce n'est pas le film à aller voir pour se remonter le moral!!!!

Hélène 11/01/2016 21:55

Ravie Clotilde de te lire sur le blog ! Pour remonter le moral, tu as raison, il vaut mieux aller voir autre chose !