Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma

Après Victoria, Justine Triet donne à nouveau à Virginie Efira l'occasion de nous dévoiler les nombreuses facettes de son talent d'actrice !

Sibyl déjeune avec son éditeur pour lui annoncer qu'elle se remet à l'écriture après l'avoir abandonnée pour devenir psychanalyste...

Malgré la réaction décourageante de son interlocuteur, Sibyl quitte un à un ses patients mais accepte de rencontrer une nouvelle patiente qui la supplie de la recevoir...

Margot, une jeune actrice en détresse incarnée par Adèle Exarchopoulos, lui confie qu'elle attend un enfant de Gaspard Ulliel qui interprète un acteur marié à Sandra Hüller, la réalisatrice du film qu'elle est en train de tourner - et qu'elle hésite à le garder...

Rattrapée par son douloureux passé d'alcoolique et par ses souvenirs d'amante passionnée, Sibyl va peu à peu perdre pied et outrepasser toutes les règles déontologiques de sa profession... allant jusqu'à enregistrer sa patiente pour nourrir le livre qu'elle n'arrive pas à écrire !

Se livrant à une critique acerbe du monde du cinéma dans la seconde partie du film tournée dans le décor naturel sublime de Stromboli, la réalisatrice multiplie les sujets dans un scénario dédaléen mêlant passé et présent : relations mère/fille,  relations entre sœurs (Laure Calamy excellente dans un rôle ambigu), relations de couple... au risque de se disperser...

Virginie Efira aurait largement mérité le prix de meilleure interprète féminine au festival de Cannes ! 

 

 

 

Commenter cet article
A
Je me tâte car l’histoire est sombre et je ne sais pas si j’ envie de cela en ce moment
Répondre