Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma

Edouard Bergeon a voulu rendre hommage à son père agriculteur qui s'est suicidé en 1999 criblé de dettes...

Pour nous raconter l'évolution du monde paysan durant ces 40 dernières années, le réalisateur a choisi de nous faire vivre avec une famille composée du grand père (Rufus excellent en vieil autoritaire), du père Pierre incarné par Guillaume Canet, de la mère et de leurs deux enfants...

L'histoire commence en 1970 quand Pierre rentre tout fringant d'une expérience aux USA, rachète l'exploitation à son père, épouse sa fiancée Claire (formidable Veerle Baetens) qui l'a attendu et se lance dans une grande politique intensive pour s'inscrire dans la modernité...

20 ans plus tard Pierre est surendetté et l'incendie d'une grange le fait sombrer dans une dépression dont personne n'arrive à le sortir : ni sa femme qui travaille au dehors pour remplir le frigo et assure toute l'exploitation du domaine, ni Thomas son fils (excellent Anthony Bajon) prêt à interrompre ses études d'ingénieur agricole pour reprendre la direction des Grands Bois...

Je suis allée voir ce film car je suis certaine que notre agriculture est en danger et qu'il faut parler des suicides des agriculteurs qui ont "investi" comme leur recommandait la FNSEA mais se retrouvent seuls face à d'immenses difficultés liées à la politique de croissance à tout prix et à l'usage intensif des pesticides...

Le sujet est passionnant mais Guillaume Canet sensé incarner le père du réalisateur jusqu'à cette ridicule calvitie que la caméra n'arrête pas de souligner, ne m'a pas du tout émue :  il est incapable de demander de l'aide à son père et ne saisit pas la main tendue par sa femme mère courage et ses enfants... Il s'enferme pour boire, fumer et absorber des médicaments qui finissent par le rendre violent...

Dommage qu'Edouard Bergeon dont c'est le premier long métrage, n'ait pas réussi à prendre plus de distance par rapport à son histoire personnelle pour délivrer un message plus universel et donc plus fort !

Commenter cet article
A
Depuis quelques temps,Guillaume Canet ne fait pas des très bons choix soit dans les films qu'il réalise soit les films dans lesquels il joue. Je n'ai pas vu Petit Paysan, je le regarderai quand il passera à la télévision
Répondre