Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #théâtre

Ecrite par l'historien Jean Noël Jeanneney, la pièce qui se joue au Petit Montparnasse nous donne à entendre les échanges de Georges Mandel et Léon Blum dans le salon d'une petite maison située aux environs de Buchenwald à quelques kilomètres de la très culturelle Weimar, où les deux hommes politiques livrés par Pétain à Hitler sont prisonniers des allemands depuis de nombreux mois...

Emmanuel Dechartre, fils de Philippe Dechartre qui fut résistant et Ministre du Général de Gaulle et accueillit Léon Blum à Paris lors de son retour de déportation, prête son physique et sa voix à Léon Blum, fidèle de Jaurès, ancien président du Conseil  et chef du Front Populaire en 1936...

Christophe Barbier, ancien directeur de rédaction de l'Express campe pour sa part Georges Mandel, homme de droite et fidèle collaborateur de Clémenceau...

Nous sommes en juin 1944 : Blum et Mandel savent que la victoire est désormais acquise car les Alliés ont débarqué en Normandie...

Les deux protagonistes, dans l'attente terrible du sort qu'il leur est promis, revivent les débats politiques de la République entre 1870 et 1944 et se combattent à nouveau sur le terrain des idées, la gauche contre la droite, pas si éloignés que cela dans leurs engagements pour la paix à venir...

Le dialogue est brillant, chargé d'Histoire mais si tout semble réuni pour nous séduire, le spectateur reste toutefois à la porte du spectacle car les deux hommes n'en finissent pas de parler d'eux-mêmes et de leurs querelles qui paraissent si dérisoires face au destin que connaissent des millions de déportés sous leurs yeux...

Etrange aveuglement de ces soi-disant "grands hommes" impuissants face à la barbarie et plus préoccupés du destin des hommes politiques que de celui de leurs anonymes contemporains...

Commenter cet article