Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma

Inspiré par les récits de son grand-père,  Sam Mendes nous entraîne dans les tranchées de la grande guerre aux côtés des caporaux Schofield et Blake, deux tommies chargés par leur général d'une mission à la fois vitale et absurde : remettre, au péril de leurs vies, un message confidentiel au colonel Mackenzie basé à une quinzaine de kilomètres derrière la ligne de front pour annuler une attaque prévue et tenter d'empêcher le massacre de 1600 soldats, dont le frère de Blake...

Tourné en longs plans séquences mis bout à bout, le film nous plonge dans l'enfer des tranchées à hauteur d'hommes comme dans une réalité augmentée ou un jeu vidéo...

Le spectateur est à la fois fasciné par les épreuves traversées par les deux héros ordinaires, qui vont se révéler hors du commun - et en même temps distancié tant les épisodes sont "énormes" : menace d’ensevelissement dans une tranchée piégée abandonnée par les allemands, attaque en piqué d'un avion ennemi dans une ferme abandonnée où seule une vache a survécu, traversée d'une ville fantôme où Schofield est soigné par une jeune femme rescapée, chute vertigineuse dans les courants d'une rivière dont les rives sont tapissées de cadavres...

Blessé dès ses premiers pas, Schofield traverse miraculeusement toutes les embûches rencontrées sur son chemin, échappe aux balles des snipers qui ricochent sur les colonnes de la ville fantôme...

Paradoxalement le film est captivant mais rarement émouvant à l'exception d'une scène où Schofield atteint finalement son but et s'arrête pour écouter chanter un soldat qui encourage ses compagnons au combat qui les attend...

Sans doute parce que le film est tourné dans un décor de tranchées reconstituées en Grande Bretagne (et cela se voit tant elles sont parfaites !) alors que les faits sont censés se dérouler en France (les deux héros ne rencontrent d'ailleurs que des anglais) ou parce que leur exploit semble humainement impossible ?

Un film à voir assurément pour son originalité et surtout pour l'éloge à ces soldats inconnus qui ont donné leur vie pour sauver leurs frères d'armes et les pays alliés !

Commenter cet article