Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma

Jay Roach adopte le style trépidant des media pour nous raconter l'affaire de harcèlement sexuel qui secoua la chaîne conservatrice et populaire Fox News (avant l'affaire Weinstein)...

L'été 2016 voit le limogeage brutal de Roger Ailes (John Lithgow), le tout puissant patron de la chaîne accusé d'harcèlement par Gretchen Carlson (Nicole Kidman), une ancienne présentatrice vedette récemment limogée...

Au-delà des affaires de harcèlement sexuel, c'est tout un système patriarcal que dénonce le film... 

Les trois générations de femmes incarnées par Nicole Kidman, Charlize Theron et Margot Robbie (dont le personnage est inventé pour la démonstration), ont toutes subi un entretien d'embauche équivoque et menaçant pour être embauchées là où elles sont, ont du adopter le dress code imposé pour réussir (silhouette longiligne, jupe courte étroite pour dévoiler les jambes, maquillage parfait et chevelure blonde) et subissent tous les jours les remarques déplacées sur leur physique et leur habillement...

Le personnage pivot de l'histoire est Megyn Kelly incarnée par Charlize Theron, journaliste star de Fox News : d'abord réticente, Megyn qui est reconnaissante à Roger Ailes de la place qu'elle occupe aujourd'hui, ouvre les yeux sur le sort réservé aux jeunes recrues telle la jeune Kayla piégée à son tour dans son souhait de travailler à tout prix chez Fox...

Le sujet est plus que "tendance",  les positions et les questionnements des protagonistes sont très bien vus... mais le rythme effréné de la mise en scène "à l'américaine" et les performances des actrices vedettes couvertes de prothèses invisibles pour mieux ressembler à leurs personnages, éloigne le propos de l'essentiel qui est de dénoncer un système et de rendre justice aux victimes des prédateurs sexuels cachés sous leurs costumes de super managers ! 

 

Commenter cet article