Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #livres

Le roman de John Wainwright (1921-1995) est construit autour d'un face à face entre un pharmacien  qui vient s'accuser du meurtre de sa femme, morte un an plus tôt, et le policier qui le reçoit dans son bureau !

Pas convaincu par l'aveu d'Herbert Grantley, l'inspecteur chef Lyle écoute avec attention son interlocuteur et se réjouit tel Raminagrobis de le piéger en l'interrogeant sur tous les détails de son passé...

L'auteur reprend en l'inversant le dispositif qu'il avait adopté dans son roman A table (Gallimard, 1980), dont Claude Miller a tiré Garde à vue. C'est cette fois au suspect de prouver à l'inspecteur dubitatif qu'il est coupable.

Au fil des pages, le lecteur pénètre dans la psyché du personnage du pharmacien et détricote ses relations avec ses parents, sa femme et sa fille chérie...

Un drôle de paroissien comme aurait dit Audiard de ce pharmacien, qui se dévoile comme malgré lui à son interlocuteur implacable dans un questionnement de la plus belle eau psychanalytique !

Plus qu'un roman policier, Les aveux sont en effet un véritable thriller psychologique dont la fin laisse le lecteur sonné devant tant de noirceur chez cet homme au premier abord insignifiant !

John Wainwright, ancien combattant de la Royal Air Force a passé vingt ans dans la police avant de se consacrer à l'écriture. Après Une confession, Les Aveux magnifiquement traduit par Laurence Romance est son deuxième roman publié chez Sonatine

Commenter cet article