Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #livres

La femme révélée est le 5ème roman de Gaëlle Nohant, jeune écrivaine française qui vit aujourd'hui à Lyon...

Elle nous raconte le destin artistique d'une jeune américaine exilée à Paris au début des années 50...

Eliza Donnelley se cache dans un hôtel modeste sous le nom de Violet Lee... Le lecteur ne sait rien d'elle si ce n'est qu'elle ne quitte jamais son Rolleiflex...

Chapitre après chapitre,  nous découvrons la personnalité d'Eliza (31 ans), qui a fui Chicago, sa mère, le souvenir de son père, le confort d'une vie aisée auprès d'un mari économiquement puissant et surtout son fils adoré Tim (8 ans)...

Rongée par la culpabilité de cet abandon, la jeune photographe amateur tente de se reconstruire au hasard de ses rencontres amicales et amoureuses... dans un Paris qui se remet doucement de la guerre et découvre le jazz dans les caves de Saint- Germain...

Nous apprenons au fil des pages ce qui l'a conduite à ce geste qui ne lui ressemble pas et découvrons le dessous des cartes de la  réussite affichée de la ville de Chicago...

Gaëlle Nohant nous décrit avec beaucoup de sensibilité  les personnages qui partagent le quotidien de Violet : Rosa la prostituée qui la prend sous son aile, Brigitte l'amie de cœur, Hélène la responsable du foyer où elle se réfugie, Sam le mystérieux américain dont elle tombe éperdument amoureuse, Robert le photographe qui lui fait prendre conscience de son talent, Horatio le grand pianiste noir malvoyant...

Quand elle apprend la mort de son mari en 1968, Violet quitte Paris pour retourner à Chicago en espérant retrouver et surtout obtenir le pardon de son fils âgé maintenant de 28 ans...

Devenue une photographe connue pour ses portraits humanistes, elle réussit à se faire embaucher par un magazine local pour couvrir les révoltes étudiantes qui poussent les blancs, puis les noirs traumatisés par le meurtre de Martin Luther King, à descendre dans la rue pour combattre l'engagement américain au Vietnam...

Mêlant adroitement destins individuels et réalités d'une époque, le roman prend toute sa dimension dans la deuxième partie du récit qui nous fait revivre la convention démocrate et ses drames associés : assassinat de Robert Kennedy et charges policières contre des manifestants pacifistes...

Un très beau roman qui se lit fiévreusement et nous fait nous attacher au beau personnage d'Eliza !

 

Commenter cet article