Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma

L'amour maternel a été très souvent décrit dans les romans et dans les films mais Julie Delpy renouvelle le sujet avec brio !

Le film construit en trois parties nous emmène du presque banal : un couple qui se déchire autour de la garde de Zoé leur enfant, au drame puis au fantastique...

Julie Delpy dont My Zoé est le septième opus signe un film férocement féministe !

Elle incarne Isabelle une généticienne franco-américaine qui a suivi James (Richard Armitage), son mari architecte à Berlin... Lorsque le couple se sépare, James accuse sa femme d'être une "mauvaise" mère et de de privilégier son métier et sa vie personnelle (Isabelle a un amant) à l'éducation de son enfant...

Prise dans le piège de la vision classique de la femme : "la maman ou la putain", Isabelle aime viscéralement sa fille dont elle partage les jeux et les questionnements philosophiques...

Lorsque Zoé se retrouve à l'hôpital après un dramatique accident que n'a pas su éviter la baby sitter, les parents s'accusent mutuellement et se déchirent au chevet de leur enfant...

Après un long fondu au noir, Isabelle se retrouve à Moscou pour consulter le Dr Fischer (Daniel Brühl), un grand spécialiste de la fertilité féminine...

La troisième partie du film que je ne vous raconterai pas pour ne pas la divulgâcher, illustre le combat d'une mère déterminée jusqu'à la "folie ?" à ne pas perdre sa jolie petite fille, l'amour de sa vie...

Des acteurs excellents et plus particulièrement la petite Zoé 8 ans (Sophia Ally) qui illumine l'écran avec ses fossettes et ses yeux rieurs, une étude sociétale très actuelle, une fiction scientifique qui pourrait révolutionner notre quotidien de demain...

La réalisatrice qui s'est récemment séparée du père de son fils, s'est inspirée avec sensibilité et talent de son expérience personnelle pour nous raconter la perte de la moitié de la vie de son enfant !

Zoé signifie en grec "la vie qui se renouvelle" !

Commenter cet article