Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma

Pedro Almodovar excelle quand il filme les femmes, toutes les femmes, jeunes et plus âgées...

C'est un plaisir de le retrouver fidèle à ses obsessions : la maternité, la filiation, la transmission... thèmes auxquels il ajoute en filigrane l'histoire du post franquisme...

Deux femmes accouchent dans une maternité : Janis (merveilleuse Penelope Cruz) qui vit une maternité tardive mais assumée, et une adolescente Ana (Milena Smit), pour qui cette naissance constitue un obstacle pour son futur épanouissement d'adulte...

Janis et Ana vont se réconforter mutuellement puis se perdre de vue, toutes les deux investies auprès de leur bébé...

Janis, photographe de profession a une vie aisée mais malgré la femme de ménage et la nounou à domicile, elle semble en quête d'elle-même, empêchée dans son passé : il lui faut retrouver son arrière grand père qui a été enterré dans une fosse commune - et entravée dans son futur : Arturo (Israel Elejalde), le père de sa fille n'est pas libre...

Ana, de son côté, ne peut pas vraiment compter ni sur sa mère Teresa qui connait un succès tardif comme comédienne, ni sur son père qui l'a renvoyée chez sa mère dès qu'il a appris qu'elle était enceinte...

Quand Janis et Ana se retrouvent par hasard, les liens se tissent à nouveau entre les deux femmes sur fond de secrets bien cachés et de désirs tus...

Le scénario suprêmement habile ne nous dit pas tout mais nous laisse deviner la part d'ombre de Janis :  la caméra filme amoureusement Penelope Cruz qui est toujours aussi belle !

Quant à Ana dont c'est le second rôle dans un long métrage, c'est une révélation...

Pedro Almodovar a confié à son autre actrice favorite Rossy de Palma, le rôle d'amie et d'associée de Janis et nous nous réjouissons de la retrouver, égale à elle même...

Un très beau film, sans doute moins "movida" mais très profond et très incarné !

Commenter cet article
A
Un film d’Almodovar , ça ne se rate jamais même si il y en a de plus réussis que d’autres
Répondre