Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma

Dans la même veine qu' "Un Triomphe" sorti en 2021 (avec Kad Merad), le réalisateur Etienne Comar nous parle de musique, de chant, de tessiture de voix...

Mais contrairement au film d'Emmanuel Courcol, il n'est pas question ici d'une possible "rédemption" ou d'un "épanouissement"  : le propos est plus modeste...

Luc (Alex Lutz), un chanteur lyrique renommé mais "en panne" (nous apprendrons plus tard pourquoi), accepte d’animer un atelier de chant dans un centre de détention pour femmes...

Entre bonne conscience et quête personnelle, il va tenter d'offrir à ces femmes cabossées par la vie un semblant de liberté, une parenthèse enchantée dans leur quotidien...

Dans cette prison modèle où la lumière entre à flots, le chanteur très vite confronté aux crises et aux jalousies du petit groupe, va  révéler sa dimension de coach... alors même que dans sa vie privée il a du mal à faire face à ses ombres personnelles et à ses obligations professionnelles.

Sur un répertoire allant de l'opéra à Jeanne Moreau, avec un casting mêlant comédiennes et non professionnelles, le film nous fait toucher du doigt et par petites touches successives, la fragilité des destins et l'empêchement de la culpabilité...

Aux côtés d'Axel Lutz, et dans un rôle de meurtrière endurcie, Agnès Jaoui impressionne par la justesse et l'intensité de son jeu...

L'ombre des filles" n'est pas un film facile mais il réussit à installer une attachante dynamique de groupe !

Commenter cet article