Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma

Arnaud Desplechin revient dans son dernier film sur ses thèmes favoris : la famille, le deuil et Roubaix sa ville natale...

Fiévreux, défaits, en colère... les deux héros : Alice (Marion Cotillard toujours sur le fil) et Louis (Melvil Poupaud inquiétant de violence à fleur de peau), fâchés depuis 20 ans sont contraints de se revoir au chevet de leurs parents qui ont été victimes d'un terrible accident de voiture...

Le film démarre sur le décès du jeune fils de Louis puis se cristallise sur cette famille toxique : mère autoritaire, père absent... dans laquelle les trois enfants (le petit dernier est homosexuel) ont tenté de se faire une place et de se construire tant bien que visiblement mal...

On ne saura pas pourquoi ces deux-là : elle comédienne à succès, lui poète hanté par sa soeur... se haïssent... les dernières scènes laissant entrevoir toutefois une hypothèse...

De rares moments de tendresse durant tout le film qui est tendu, âpre comme ses protagonistes et curieusement assez linéaire tant il n'est question que de relations conflictuelles...

On ressort du film un peu essorés, séduits par le jeu des acteurs mais bizarrement mal à l'aise devant un tel mal de vivre qui touche toutes les générations...

Un film qui devrait ravir les tenants de la psychanalyse transgénérationnelle !

Commenter cet article
A
Je te rejoins totalement, J’ai résisté pendant 1h15 et je suis partie ce qui est exceptionnel pour moi. J’en veux aux critiques de cinéma d’avoir dit que c’est un bon Desplechin. Il devrait faire son analyse par écrit et ne pas considérer que cela en fait pour autant une matière pour un film. Pourquoi étaler tant de haine et de rancoeur sur un écran de cinéma ?
Répondre