Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes !

Publié le par Hélène
Publié dans : #théâtre
"Un certain Charles Spencer Chaplin" : un vrai moment de théâtre

Difficile de résumer la vie de ce monument du XXe siècle que fut Charlot !

Daniel Colas réussit son pari au théâtre Montparnasse en réunissant autour d'un passionnant Maxime d'Abboville neuf acteurs de talent qui interprètent tour à tour plusieurs personnages de la vie de l'acteur !

La pièce démarre à Paris en 1952 !

Les journalistes attendent Charlie Chaplin pour sa conférence de presse mais ce dernier tarde à se montrer !

Blessé par les attaques dont il fait l'objet aux Etats-Unis (le FBI l'accuse de bolchevisme... et la presse n'est pas tendre à son égard...), il se laisse enfin convaincre par son imprésario et ami Fred Karno (excellent Xavier Lafitte) et Oona (très convaincante Linda Hardy) !

Mêlant savamment flashbacks, images d'archives, extraits de films et pantomimes, Daniel Colas nous fait revivre les 65 ans de carrière de ce comique hors du commun qui a commencé sa carrière à 5 ans en remplaçant sa mère sur une scène de music hall !

La mise en scène inventive nous montre l'envers du Charlot encensé par le public : un petit homme qui veut prendre sa revanche sur la misère de son enfance, un séducteur de femmes plus jeunes que lui qu'il épouse pour mieux se faire plumer à chaque divorce, un fils qui s'est battu pour assurer à sa mère une fin de vie digne loin des asiles psychiatriques londoniens, un frère exigeant et pas toujours facile à vivre, un père comblé par les enfants que lui donna Oona, un homme engagé qui osa se moquer d'Hitler dès 1940 dans "Le dictateur" !

Quand Charlot meurt en 1977, c'est une page de l'enfance de chacun qui se tourne !

Voir les commentaires

Publié le par Hélène
Publié dans : #théâtre
"Ce que le djazz fait à ma djambe " : de et avec Jacques Gamblin !

Jacques Gamblin improvise sous les pommiers et s'installe avec son comparse Laurent de Wilde au théâtre du Rond Point pour quelques représentations à guichet fermé !

Il invente un dialogue à sept voies de jazzmen et nous entraîne dans la folle quête d'une femme qu'il a croisée sur un trottoir de Paris...

Les musiciens du band sont tous excellents : Laurent de Wilde au piano, Jérôme Regard à la contrebasse, Donald Kontomanou à la batterie, Alex Tassel à la trompette, Guillaume Naturel au saxo et le très jeune et très génial DJ alea aux platines !

Le spectacle swingue, blues, groove... Impossible de ne pas se laisser emporter par le rythme de cette aventure musicale à nulle autre semblable !

Dépêchez vous d'aller le voir avant le 31 octobre ! ou en tournée !

Voir les commentaires

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
"Le nouveau stagiaire" : un film épatant !

Nancy Meyers réunit à l'affiche de son film deux acteurs de talent : Anne Hathaway ("Le diable s'habille en Prada") et Robert de Niro !

Jules Ostin est une jeune femme dont le site internet de mode connait un vif succès...

Ses journées ne sont pas assez longues pour contenir ses vies de business woman, de compagne et de mère d'une délicieuse petite fille...

Ben Whittaker, veuf de 70 ans, s'aperçoit très vite que la vie de retraité ne correspond pas du tout à l'idée qu'il s'en faisait !

Ayant répondu à une annonce de stagiaire pour la société que dirige Jules, il se retrouve un beau matin en costume cravate et attaché case dans un fabuleux open space tout en vitres, au milieu d'une équipe de trentenaires décontractés...

Le scénario de ce feel good movie rapproche avec malice les générations et nous interroge en filigrane sur le difficile équilibre vie professionnelle / vie personnelle...

Voir les commentaires

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
"Fatima" : mère Courage au cœur tendre

Philippe Faucon peint en touches délicates la vie ordinaire de Fatima (extraordinaire Soria Zeroual) !

Fatima est femme de ménage : elle se lève quand il fait nuit et rentre chez elle après avoir enchaîné les heures d'humiliation !

Fatima a deux filles : Nesrine 18 ans (Zita Hanrot) et Souad 15 ans (Kenza Noah Aïche) sont sa fierté mais elle n'arrive pas à les suivre !

Comment dialoguer avec une adolescente en révolte et une jeune femme talentueuse qui décide d'entreprendre des études de médecine quand on ne parle pas le français ou si peu et quand on porte le voile ?!

Fatima est douce et digne... Fatima aimerait bien qu'on l'écoute... Fatima écrit des poèmes arabes le soir dans son lit pour transmettre à ses filles ses joies et ses peines...

Fatima est magnifique !

Voir les commentaires

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
"Mémoires de jeunesse" : une biographie romancée à l'ancienne

James Kent nous raconte l'histoire de Vera Britain (1893-1970), jeune femme romantique et exaltée dont le destin fut bouleversé par les atrocités de la guerre de 14 / 18...

Interprétée par la belle Alicia Vikander, l'héroïne rêve d'entrer à Oxford et de devenir écrivain au grand dam de ses parents qui ont beaucoup de mal à la suivre dans sa conquête de liberté...

Elle tombe amoureuse de Roland Leighton (Kit Harington), un ami de son frère...

Les jeunes gens partent à la guerre la fleur au fusil et Vera s'engage comme infirmière...

Le film fresque nous raconte la guerre, le désespoir des tranchées, le gaz moutarde, les hôpitaux de fortune dans la boue juste derrière le front...

Les images sont belles bien qu'un peu convenues...

Le film est long...

Dommage car le personnage valait bien un film !

Voir les commentaires

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
"Maryland" : à éviter !

Alice Winocour tente de nous intéresser en nous racontant l'histoire d'un garde du corps (Matthias Schoenaerts) et de sa belle cliente (Diana Kruger)...

Le mari, trafiquant d'armes libanais, a de très louches fréquentations... il doit fuir et laisse sa jeune épouse Jessie dans une somptueuse villa sous la surveillance de Vincent...

Les scènes sont convenues, l'intrigue inintéressante et le spectateur ne croit pas une minute à l'idylle qui se noue sous ses yeux...

Le film n'arrive pas à la cheville de l'excellent "Bodyguard" de Mick Jackson avec Kevin Costner et Witney Houston !

Voir les commentaires

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
"L'homme irrationnel' : Woody tu vieillis :((

J'avais été déçue par "Magic in the Moonlight"..

Le dernier film de Woody Allen m'a laissée perplexe...

C'est l'histoire d'une étudiante (inexpressive Emma Stone) qui tombe raide dingue amoureuse d'un prof de fac dépressif (excellent Joaquin Phoenix)..

Elle est jeune, fraîche, intelligente, bosseuse...

Il est bedonnant, vieillissant, acariâtre, alcoolique...et pourtant elle va délaisser son adorable petit ami pour suivre ce philosophe décadent dans ses ratiocinations...

J'avoue avoir beaucoup de mal à suivre avec intérêt ces intrigues so typically american dans lesquelles les étudiantes craquent pour leur prof...

La vie oisive des campus, les discussions ambulatoires autour d'un questionnement existentiel ... j'ai l'impression d'avoir lu ou vu ces scènes une centaine de fois...

Rien ne m'a intéressée dans ce film et encore moins l'hypothèse développée, selon laquelle un meurtre gratuit peut faire renaître le goût pour la vie ?

Cher Woody, j'irai quand même voir ton prochain film mais je t'en supplie, tourne le en Europe !

Voir les commentaires

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma
"Belles familles" : une belle distribution !

Quel casting dans le dernier film de Jean Paul Rappeneau !

Deux frères : l'aîné Jérôme (Mathieu Amalric) qui s'est installé en Chine pour fuir la froideur de son père et le cadet Jean Michel (Guillaume de Tonquédec) qui est resté pour veiller sur les intérêts de sa mère...

Deux compagnes autour d'un même homme disparu trop tôt : Suzanne, l'épouse légitime (Nicole Garcia), mère fragile de ces deux frères qui se jalousent et Florence, la maîtresse (Karin Viard), femme courage qui a su rebondir bien qu'elle ait lésée de son héritage ...

Deux amis d'enfance qui se retrouvent : Jérôme et Grégoire (Gilles Lellouche) qui protège jalousement Louise (ravissante Marine Vacth) la fille de Florence...

En jeu la grande propriété familiale dont le terrain intéresse fortement le maire interprété par André Dussolier et Grégoire l'agent immobilier...

Jérôme est de passage en France pour présenter sa fiancée Chen Lin (Gemma Cham) à sa mère... Apprenant que la vente de la maison est bloquée pour d'obscures raisons, il s'empare du dossier...

S'ensuit un chassé croisé financiaro-notarial et amoureux qui rebat les cartes entre tous les personnages...

Le réalisateur s'muse visiblement beaucoup de l'enchevêtrement des histoires de vie contenues dans ce film à tiroirs...

Les acteurs sont pour la plupart excellents, chacun dans son registre, avec une mention spéciale pour Karin Viard... mais les situations sont trop convenues, les ficelles sont trop grosses et le film n'en finit plus de rebondir...

Copie à revoir Monsieur Rappeneau !

Voir les commentaires

Publié le par Hélène
Publié dans : #expos
Voir "Picasso Mania" au Grand Palais avec un guide :)

C'est l'expérience que je viens de vivre et franchement l'exposition le vaut bien !

Autant j'avais été déçue par le musée Picasso dans ses soi-disant nouveaux habits, autant je me suis régalée de la scénographie adoptée dans cet événement !

Cent chefs d'oeuvre de Picasso, dont certains jamais exposés, confrontés aux plus grands artistes de l'art contemporain !

Le commissaire général David Ottinger a pris le parti de ne pas mélanger les œuvres de Picasso avec celles réalisées par ceux qui s'en sont inspiré et l'effet est très réussi...

Les toiles de Picasso sont présentées en patchwork serré sur fond de mur blanc comme au Bateau Lavoir et l'accrochage agit comme un révélateur de son génie !

Dès 1962, les artistes du pop art tels Roy Lichtenstein et Andy Warhol s'emparent de l'oeuvre du maître et lui rendent un hommage en couleurs acidulées !

David Hockney entreprend de relire le cubisme au début des années 1980 et la guitare de Picasso est déstructurée et recollée en une juxtaposition savante d'mages Polaroïd !

Les artistes africains s'emparent à leur manière de l'africanéité des Demoiselles d'Avignon et le parallèle saute aux yeux et nous renvoie aux arts premiers...

Une exposition à voir absolument pour mieux appréhender le génie de Picasso salué par son ami Dali dans une vidéo fascinante qui explique le star system de l'artiste !

Toiles exposées comme au Bateau Lavoir
Toiles exposées comme au Bateau Lavoir
Toiles exposées comme au Bateau Lavoir
Toiles exposées comme au Bateau Lavoir

Toiles exposées comme au Bateau Lavoir

Voir les commentaires

Publié le par Hélène
Publié dans : #théâtre
"Les voisins du dessus" : une pièce à tiroirs à la Comédie bastille

Les voisins du dessus, c'est comme la famille, on ne les choisit pas...

Octave (Jean Baptiste Martin très crédible dans le rôle) et Julie (délicieuse Déborah Krey) viennent s'installer à Paris pour qu'Octave puisse finir ses études de notaire ...

Dès la première nuit, le jeune couple est réveillé par la musique tonitruante qu'écoutent à tue tête leurs excentriques voisins du dessus, qui vont bientôt les envahir et plus si affinités...

Les quatre acteurs sont tous épatants de naturel, le dialogue un peu convenu au départ prend son envol dès que la fausse politesse des relations de voisinage laisse la place aux fêlures...

La pièce nous interroge sur le désir d'enfant et la salle ne boude pas son plaisir !

Voir les commentaires

1 2 > >>