Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma

Eran Riklis adapte une nouvelle de la romancière Shulamith Hareven The Link

L'action se passe en Allemagne à Hambourg dans une planque où le Mossad a décidé de mettre à l'abri Lina (volcanique Golshifteh Farahani), une libanaise soupçonnée  par le Hezbollah d'être un agent des services secrets israéliens...

Naomi (magnifique et introvertie Neta Riskin), autre agent du Mossad se voit confier le babysitting de Lina rebaptisée Mona, durant les quinze jours où elle doit cicatriser de l'opération de chirurgie esthétique dont son visage a fait l'objet...

En apparence tout sépare les deux femmes amenées à cohabiter contre leur gré et pourtant, au fil des jours qui passent, le spectateur se rend compte qu'en dehors de leurs grandes qualités professionnelles, ces deux combattantes sont mues par de profonds ressorts personnels...

Un huis clos fascinant entrecoupé de quelques scènes "extérieures" un peu faibles par rapport à ce qui se joue entre les différents services secrets !

Voir les commentaires

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma

Mike Newell adapte ici avec un grand souci de reconstitution, le best seller de Mary Ann Shiffer et Annie Barrows : Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de pommes de terre !

Le roman épistolaire retraçait avec beaucoup de pittoresque l'histoire de ce cercle littéraire de résistance so british, né en 1940 dans l'île de Guernesey alors occupée par les allemands !

Juliet (Lily James), écrivain en mal d'inspiration  reçoit en 1946 une intrigante missive de Dawsey (Michiel Huisman), éleveur de porcs à Guernesey, qui va l'amener à se rendre sur place et à découvrir peu à peu les circonstances historiques de la création du cercle littéraire de Guernesey...

Des paysages magnifiques, une jolie romance, un beau personnage de femme, des personnages secondaires hauts en couleurs... que demander de plus à un film divertissant !

Voir les commentaires

Publié le par Hélène
Publié dans : #cinéma

Alexandra Dean a choisi de rendre hommage à Hedy Lamarr, de son vrai nom Hedwig Eva Maria Kiesler, une autrichienne devenue star à Hollywood...

Hedy dont le ravissant visage a inspiré Walt Disney pour Blanche Neige, a connu à 19 ans un succès fulgurant dans le film Extase (1933) où elle apparaît entièrement nue et mime, le visage renversé, les vertiges de l'orgasme...

Hedy est belle, très belle mais Hedy est également féministe avant l'heure et surtout Hedy est une inventrice dont le génie ne fut reconnu que très tardivement (1997)...

En effet elle conçut en 1941 avec Georges Monteil compositeur d'avant-garde, un système de codage capable de guider les torpilles que la Marine américaine ignora superbement malgré le brevet attaché à l'invention de l'étalement de spectre par sauts de fréquence !

Ce système de codage à la base du GPS et du wifi (entre autres), n'a été utilisé par l'Armée américaine que durant la guerre du Vietnam mais son inventrice n'a jamais été rétribuée !

La réalisatrice mêle habilement les images d'archives, les témoignages de ceux qui l'ont connue (amis, collègues et petits enfants) ainsi qu'un interview téléphonique de l'actrice disparue en 2000 pour nous faire partager l'itinéraire flamboyant et pathétique de cette jeune bourgeoise juive cultivée qui s'est réfugiée à Londres puis à Hollywood pour fuir un premier mari très/trop proche des nazis, collectionna les maris (six) et les amants illustres (de Charlie Chaplin à John F. Kennedy), connut quelques succès cinématographiques mais dont la carrière ne fut pas à la hauteur de son talent  -  et surtout n'arriva pas à être prise au sérieux sur le plan scientifique...

Un documentaire passionnant pour rencontrer une femme complexe dont la beauté crève l'écran !

 

 

 

Voir les commentaires