Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Route 66

Route 66

Prenez vos bécanes pour aller au cinéma, voir des pièces de théâtre, admirer des expositions...

Publié le par Hélène
Publié dans : #expos

Soit c’est un génie soit c’est un fou, disait le directeur de son école d’architecture le jour de sa remise de diplôme…

Antoni Gaudí (1852-1926) est le grand invité du musée d’Orsay, avec cette exposition magistrale, la première qui lui soit consacrée depuis près de 50 ans. Alors évidemment, les édifices les plus extravagants de l’artiste catalan n’ont pas fait le déplacement jusqu’à Paris, mais le visiteur peut pénétrer pas à pas au cœur de son atelier, pour tenter de saisir ses méthodes de travail résolument innovantes, travaillant à partir de miroirs ou réalisant des maquettes inversées…

Près de 100 ans après sa disparition, l'exposition célèbre le génie créatif de Gaudí qui s’exprimait aussi bien dans les détails de son mobilier (ex les boiseries en chêne sculpté de la casa Milà, un hôtel particulier de Barcelone), qu’à l’échelle d’un projet architectural hors du commun.

À travers cette exposition d’envergure, le Musée d’Orsay dévoile le véritable visage de ce grand maître de l’Art Nouveau, resté peut-être trop longtemps dans l’ombre de la mythique et éternellement inachevée Sagrada Familia…

Des photographies précieuses, documents d’archives et d’époque, maquettes et autres vestiges de son passé viennent accompagner les quelques dessins subsistants de l’artiste...

Des vidéos comme autant de fenêtres détaillant les réalisations mythiques de l'artiste : palais Güell, cloitre du Collège des Thérésiennes, crypte de la colonie Güell (un complexe industriel avec des logements ouvriers créé par Eusebi Güell), parc Güell, Casa Batllo, Casa Milà, choeur de la cathédrale de Majorque et bien évidemment la Sagrada Familia !

Des panneaux informatifs pour tenter de comprendre les innovations architecturales de Gaudí : l'adoption de l'arc parabolique qui a pour avantage de répartir les charges de manière égale tout en créant une atmosphère enveloppante, l'élévation des voûtes très en hauteur sur des colonnes inclinées sans recourir à des arc-boutants ni à des contreforts extérieurs, la maquette "polyfuniculaire" qui constituée de chaînes et de sachets de plomb permet de restituer le report des charges, la "pierre artificielle" qui permet de travailler l'espace intérieur comme un plan libre dégagé de tout support  ...

Mon seul regret : qu'il n'y ait pas eu plus de photos rétrospectives montrant l'évolution du chantier de la Sagrada Familia !

A voir absolument jusqu'au 17 juillet !

Mobilier Casa Milà
Mobilier Casa Milà
Mobilier Casa Milà
Mobilier Casa Milà
Mobilier Casa Milà
Mobilier Casa Milà
Mobilier Casa Milà

Mobilier Casa Milà

Projets et détails
Projets et détails
Projets et détails
Projets et détails
Projets et détails
Projets et détails

Projets et détails

Maquettes Sagrada Familia et photos parc Güell
Maquettes Sagrada Familia et photos parc Güell
Maquettes Sagrada Familia et photos parc Güell
Maquettes Sagrada Familia et photos parc Güell

Maquettes Sagrada Familia et photos parc Güell

Commenter cet article